Rendez-vous en pays perdus-Regards croisés littérature-sciences sociales

AFFICHE PAYS PERDU (1)

Rendez-vous en pays perdus

Regards croisés littérature-sciences sociales

Mardi 23 juin 2015 – MSH de Clermont-Ferrand 

14 h Présentation de la séance

• Mauricette Fournier (CERAMAC) • Sylviane Coyault (CELIS)
14 h 15-15 h 15 Figures du Pays Perdu chez Pierre Jourde

Pays perdu, éloge rugueux d’un espace lisse – Jérôme Cabot, Université Champollion, Albi

Écho littéraire en pays perdu : une étude des résonances et dissonances chez Pierre Jourde et Bernard Jannin – Annie Jouan-Westlund, Université de Cleveland, États-Unis
Pays perdus et littératures de l’exiguïté, un géographe peut-il s’égarer ?– Pierre-Mathieu Le Bel, Université du Québec à Montréal, Canada 
15 h 45-16 h 45 Expression des Pays perdus au prisme des sciences sociales
Pays perdus : questions pour l’écrivain, questions pour les sciences sociales – Pierre Couturier, Université Blaise Pascal, CERAMAC
Les Hébrides extérieures, des îles perdues… et retrouvées par Peter May – Franck Chignier-Riboulon, Université Blaise Pascal, CERAMAC
L’hyper-ruralité : loin des yeux, loin du cœur… de la République – Laurent Bonnard, Université Blaise Pascal
16 h 45-17 h 30 Discussions

EUGEO 2015 « Écritures du rural / Rural writtings »

Appel à communication pour la conférence internationale EUGEO 2015, Budapest, 30 août-2 septembre 2015

« Écritures du rural / Rural writtings »

Les propositions de communication (titres et résumés) sont acceptées en français et en anglais. Devront aussi être mentionnées les coordonnées complètes de/s auteur/s (statut, université et/ou laboratoire de rattachement, adresse postale, adresse mail).

Elles sont à adresser à Mauricette.Fournier@univ-bpclermont.fr et marina.marengo@unisi.it pour le 15 mars 2015

Pour toute information complémentaire, se reporter au site de la conférence :

http://eugeo2015.com/sessions

Texte de l’appel en français

Si, corollaire de l’urbanisation, nombre d’artistes (écrivains, peintres. . ) se sont dès le XIXe siècle emparés de la ville comme objet et scène de leur réflexion sur un monde en construction, il n’en a pas été tout à fait de même pour les espaces ruraux. Force est de constater avec Pierre Bergounioux que, sauf exception, jusqu’à une période relativement récente les représentations des campagnes ont été forgées par les écrits d’une classe dominante (aristocratie, puis bourgeoisie) ; ainsi les conditions de production expliquent-elles largement l’appropriation symbolique des espaces ruraux par diverses idéologies, notamment celle portée par la littérature régionaliste, importante en France (Henry Pourrat, Jean Giono, filmographie de Marcel Pagnol), mais également bien représentée dans d’autres pays (par exemple José María de Pereda en Espagne, ou Patrice Lacombe au Canada, ou Verga et Federigo Tozzi pour l’Italie).
Depuis quelques décennies toutefois, à côté des romans du terroir qui s’inscrivent dans la lignée du courant rustique initié au XIXe siècle et qui rencontrent de vrais succès populaires au vu de l’importance des tirages, émergent un peu partout dans le monde des productions plus exigeantes. Ces écritures qu’alimentent souvent le sentiment de la perte et de la fin d’un certain mode de vie agricole (pour la France on peut citer Miette de Pierre Bergounioux, Les derniers Indiens de Marie-Hélène Lafon, Pays perdu de Pierre Jourde …) explorent aussi les recompositions contemporaines, peu médiatisées, des espaces ruraux (par exemple les albums Rural et Les ignorants d’Étienne Davodeau ou la trilogie Profils paysans de Raymond Depardon) et redéfinissent de nouvelles « régionalités » (terme moins militant et surtout moins connoté dans son lien passéiste au terroir).
Dans cette session nous nous proposons de revisiter le rural et ses représentations à partir des écritures contemporaines (depuis les années 1980), qu’elles s’apparentent à la culture populaire ou à la sphère légitime, afin de dessiner un panorama mondial des campagnes actuelles. Par « écritures » nous entendons la littérature, sous toutes ses formes (romans, autobiographies, bandes dessinées, littérature jeunesse …) mais aussi les productions audio-visuelles (fictions cinématographiques, documentaires, séries télévisées. . . ).

English
If corollary of urbanization, many artists (writers, painters. . ) seized in the nineteenth century the city as object and scene of their reflection on a world under construction, it has not been the same for rural areas. It is clear that, unless exceptions, until relatively recently the countryside’s representations have been shaped by the writings of a ruling class (aristocracy and bourgeoisie); then the production conditions explain largely the symbolic appropriation of rural areas by various ideologies, including the regionalist literature, important in France (Henry Pourrat, Jean Giono, Marcel Pagnol filmography), but also well represented in other countries (eg José María de Pereda in Spain, or Patrice Lacombe in Canada, or Verga and Federigo Tozzi pour l’Italie).
Recent decades, however, beside the « country novels » that follow in line with the rustic current initiated in the nineteenth century and meet real popular success given the importance of printings, emerge productions more demanding. These writings often fed by a sense of loss and the end of a certain agricultural lifestyle (for France we can mention Miette by Pierre Bergounioux, Les Derniers Indiens by Marie-Hélène Lafon, Pays Perdu by Pierre Jourde. . . ) are also exploring the contemporary reconstructions of rural areas, little publicized (eg the graphic novels Rural and Les Ignorants by Etienne Davodeau or the documentary-film Profils Paysans by Raymond Depardon) and redefine a new ‘régionality’ (term as less militant and certainly less connoted in its nostalgic link to the land).
In this session we propose to revisit the rural areas and their representations in the contemporary writings (since the 1980s), in the popular and legitimate cultures in order to draw a global landscape of current countrysides. By ‘writings’ we mean literature in all its forms (novels, autobiographies, comics, children’s literature. . . ) but also audio-visual productions (fiction films, documentaries, TV series. . . ).

Imaginaire géographique – Exploration du champ géo-littéraire

Journée d’études « Imaginaire géographie  Exploration du champ géo-littéraire »

Mardi 14 octobre 2014 – 9 h-16 h – MSH de Clermont-Ferrand – Amphi 220

Depuis une petite quarantaine d’années, s’est ouvert un champ de recherches, la géographie littéraire, qui tend à se développer depuis les années 1990, en Europe comme en d’autres régions du monde (Lévy, 1989 ; Brosseau, 1996 ; Rosemberg, 2007 ; Bédard et Lahaie, 2008 pour ne mentionner que quelques jalons), et entre en résonance avec l’intérêt contemporain des études littéraires qui redécouvrent l’espace dans les œuvres (Collot, 2011) et/ou s’attachent à en produire une cartographie (Moretti, 2000 ; Piatti, 2012 ), qu’expérimentent aussi quelques géographes (Semmoud et Troin, 2012).

A contrario, la géographie de la littérature, que certains géographes appellent de leurs vœux (ainsi Brosseau, 2002, Molina, 2010, 2014 après Frémont, 1976), a été encore peu systématiquement explorée : il s’agit, dans ce cas, de s’intéresser aux rapports entre littérature et société, aux contextes socio-spatiaux de production et d’appropriation des faits littéraires, depuis la valorisation de la ressource littéraire pour le développement des territoires jusqu’à la réception des œuvres par les populations concernées.

Cette journée d’étude se propose d’explorer le panorama des recherches associant géographie et littérature par des approches à la fois théoriques, méthodologiques et empiriques, élaborées dans divers contextes nationaux (Canada, Espagne, France, Italie).

Programme

  • « Introduction à la journée d’études : panorama du champs géo-littéraire » – Mauricette Fournier, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand
  • « Marginalités romanesques : réflexions géographiques à partir d’exemples littéraires francais et italiens » – Marina Marengo, Université de Sienne, Italie
  • « La géographicité de Josep Pla. Proposition de classement des textes et quelques applications à partir de Cadaqués (1947) » – Rosa catala, Université de Barcelone, Espagne
  • « Tourisme et littérature : l’expérience des lieux pour reli(re) l’œuvre et reli(er) les lieux » – Aurore Bonniot, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand
  • « Entre témoignage et conte : la littérature du lieu pour ses habitants et ses visiteurs » – Pierre-Mathieu Le Bel, Université du Québec à Montréal, Canada

Affiche :  http://ceramac.univbpclermont.fr/sites/ceramac.univbpclermont.fr/IMG/pdf/Affiche_Imaginaire_Geographique.pdf

« Ecriture et territoire », 20-21 juin 2014

La prochaine rencontre LIDO (pluridisciplinaire et internationale) aura lieu les 20-21 juin 2014 sur le thème :  « Ecriture et territoire »,  organisé par le Célis et le Ceramac , avec la participation de collègues littéraires et géographes canadiens et espagnols et la présence des écrivains  Marie Hélène Lafon et Mathieu Riboulet.

EUGEO 2013 : Géographie et littérature : de la relecture du monde au développement des territoires

Géographie et littérature : de la relecture du monde au développement des territoires

Geography and literature: from world’s review to territories development

 

Dans le cadre de la quatrième conférence des Sociétés de Géographie (EUGEO 2013) qui sera organisée à Rome les 5-7 septembre 2013, nous proposons une session (S15) qui analysera les relations entre géographie et littérature, depuis la dimension épistémologique jusqu’à la perspective aménagiste.
Organizers

Mauricette Fournier, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, CERAMAC – Maison des Sciences de l’Homme (France)
Marina Marengo, University of Siena (Italy)
Rosemberg Muriel, Géographie-Cités, UMR 8504 / CNRS & Univ. Paris 1-Paris 7 (France)

 

[Français] Nous proposons de réfléchir collectivement dans cette session à un champ de recherches ouvert depuis une petite quarantaine d’années, qui tend à se développer depuis les années 90, en Europe comme en d’autres régions du monde : la géographie et la littérature. Ce champ de recherches entre en résonnance avec l’intérêt contemporain des études littéraires qui redécouvrent l’espace dans les œuvres et/ou s’attachent à en produire une cartographie. Il intègre la réflexion critique des sciences sociales et leur questionnement sur les savoirs « hors les murs », en l’occurrence sur les savoirs de l’espace produits hors de la géographie académique. Les dimensions heuristique et pédagogique des travaux géolittéraires, soulignées par maints auteurs, leur dimension épistémologique également, en particulier la réflexion sur les écritures du géographique, font de cette thématique de recherches un champ prometteur.

La conférence européenne des sociétés de géographie apparaît comme le lieu et le moment pertinents pour donner une visibilité à un champ encore peu structuré et pour nouer des liens d’où pourra naître une mise en réseau des chercheurs intéressés à construire un champ géolittéraire. Cette session intitulée « Géographie et littérature : de la relecture du monde au développement des territoires » sera centrées sur les thèmes du voyage (en Europe ou en ville) ou du territoire (envisagé comme espace vécu ou comme espace à développer et valoriser) Les contributions attendues, qu’elles s’inscrivent dans une perspective épistémologique ou aménagiste, viseront à montrer, du point de vue de la discipline, l’intérêt d’une lecture géographique du monde avec la littérature et d’une traduction cartographique du littéraire et du point de vue d’une géographie applicable, l’intérêt, pour les acteurs des territoires, de la valorisation des patrimoines littéraires.

[English] We propose thinking collectively in this session to a research’s field opened since forty years, which tends to develop since the 90s, in Europe as in other regions of the world : the geography and the literature. This research’s field meets the contemporary interest of the literary studies which rediscover the space in the works and/or attempt to produce a mapping. It integrates the critical reflection of social sciences and their questioning on the others knowledges, in this particular case on the knowledges of the space produced outside the academic geography. The dimensions, heuristics and educational, of this works, underlined by many authors, their epistemological dimension also, in particular the reflection on the writings of the “geographical”, make of this researches theme a promising field.

The European conference of the Association of Geographical Societies in Europe appears as the relevant place and moment to give a visibility to a field still little structured and to create links where a networking of the researchers interested can be born to build a field associating geography and literature. The entitled session “Geography and literature: from world’s review to territories development  » will be centered on the themes of the journey (in Europe or in town) or of the territory (envisaged as real-life space or as space to be developed and to value). The expected contributions that they join an epistemological or applicable prospect, will aim at showing, from the point of view of the discipline, the interest of a geographical reading of the world with the literature and a cartographic translation of literary narratives; and from the point of view of an applicable geography, the interest in a valuation of the literary heritages for the actors of territories.

 

Programme
Slot 1            5 septembre 10H30

Sub-title: Lectures sociales et critiques
Chairs: Bertrand LEVY, Muriel ROSEMBERG

Presentation n. 1
Title: L’espace bruxellois au XIXe siècle: une approche littéraire
Author(s): Laurence BROGNIEZ, Tatiana DEBROUX, Christophe LOIR, Jean-Michel DECROLY

Presentation n. 2
Title: Italie Title:  » Cacadou  » ou la colonisation en cage d’osier: de l’Orient à Saint-Malo et retour dans la saga Ces Messieurs de Saint-Malo de Bernard Simiot
Author(s): MARENGO MARINA

Presentation n. 3
Title: Les territoires de la ville en lutte dans les romans du  » printemps érable « . Une réflexion sur la contribution de la géographie littéraire à la géographie critique
Author(s): Pierre-Mathieu LE BEL

Presentation n. 4
Title: France Title: Les Chroniques d’Alexandre Vialatte: une géographie du monde au prisme de l’Auvergne
Author(s): BORDESSOULE Eric, Michel LOMPECH

Presentation n. 5
Title: L’imaginaire géographique et sa littérature, Pour une épistémocritique du développement territorial
Author(s): CANOVA NICOLAS

Slot 2           5 septembre 13H10


Sub-title: Cartographies littéraires
Chairs: Mauricette FOURNIER, Marina MARENGO

Presentation n. 1
Title: Voyage dans le Marseille de Total Kheops (J.-C. Izzo). Essai de cartographie sensible
Author(s): ROSEMBERG MURIEL, TROIN FLORENCE

Presentation n. 2
Title: Mapping European travel in literature: A way to identify geographies of change
Author(s): TUFFERY Christophe, LJUNGBERG Christina

Presentation n. 3

Title: Travel literature: analysis of a spaces located on the margins of the Europe, Iceland
Author(s): RENETEAUD GAELLE

Presentation n. 4
Title: Le Saint-Pétersbourg de Dostoïevski: de l’œuvre au patrimoine
Author(s): GAL Maria

Slot 3         5 septembre 15H10
Sub-title: l’imaginaire géolittéraire comme ressource territoriale
Chairs: Anna MADOEUF, Juan-Manuel TRILLO-SANTAMARIA

Presentation n. 1
Title: Hermann Hesse au Tessin. Espace vécu, représenté, valorisé
Author(s): LEVY Bertrand

Presentation n. 2
Title: La fabrique littéraire de la ville: quand l’Oulipo renouvelle les pratiques d’aménagement urbain
Author(s): MOLINA GERALDINE

Presentation n. 3
Title: Les territoires littéraires du Plateau Mont-Royal (Montréal): parcours urbains, mise en valeur et nostalgies
Author(s): Marie-Laure POULOT

Presentation n. 4
Title: Lieux littéraires et attractivité des territoires: cartographie des maisons d’écrivains en France, premiers enseignements et perspectives
Author(s): BONNIOT MIRLOUP Aurore

Presentation n. 5
Title: Marcher dans les pas des écrivains: l’héritage littéraire comme ressource territoriale
Author(s): FOURNIER Mauricette

Slot 4     6 septembre 8H30
Sub-title: l’espace en récits
Chairs: Pierre-Mathieu LE BEL, Christina LJUNGBERG

Presentation n. 1
Title: D’Istanbul aux confins de l’Europe: voyage en train à friction littéraire (le Crime de l’Orient-Express, Agatha Christie, 1934)
Author(s): MADOEUF ANNA

Presentation n. 2
Title: The territory and the nation in the literature: Galicia and Otero Pedrayo
Author(s): TRILLO-SANTAMARIA Juan-Manuel

Presentation n. 3

Title: Ecrire le jardin, écrire la terre. L’expérience du terrain et les pratiques littéraires dans les couvents féminins post-tridentins
Author(s): Ilona WORONOW

Presentation n. 4
Title: Rethinking the Mediterranean through Geopoetics: A New Acquacentric Approach to Landscape and Mindscape for the Flourishing of « World Literature »
Author(s): Mohammed HASHAS

 

Tous les résumés  : EUGEO 2013 Géographie et littérature RESUMES

Le site :  http://www.eugeo2013.com/component/content/article/77-S15

LES CHEMINS DE BERGOUNIOUX – SE FAIRE ÉCRIVAIN PAR LA CONQUÊTE SYMBOLIQUE DU RÉEL

Colloque international 22-24 mai 2013

Organisé par la MSH de Clermont-Ferrand et le CELIS (Centre de recherche sur les littératures et la sociopoétique) de l’Université Blaise Pascal – Équipe « Littératures 20/21 » (en collaboration avec le CIEREC de Saint-Etienne et l’université de BARI)

Le colloque auquel nous vous convions est le premier organisé en France, sur l’œuvre d’un auteur qui écrit depuis trente ans, a publié une œuvre considérable (près de 70 titres) récompensée par plusieurs prix.

Ce colloque se propose d’aborder la période la plus résolument narrative de l’écriture, c’est-à-dire celle qui va de 1984 à 2001 ; et dans cette même période, le corpus se limitera aux récits. Désormais, la parution des Carnets de note, en particulier les deux premiers volumes, permettent d’apporter un éclairage précieux sur le parcours qui conduit Bergounioux du roman à des récits plus brefs.

Pour cette première étape d’un programme de recherches qui devrait se poursuivre avec les textes réflexifs de Pierre Bergounioux, nous proposons le titre qui est aussi l’idée directrice de nos recherches : « Se faire écrivain par la « conquête symbolique du réel » ». Car c’est bien la visée réaliste, l’interrogation du monde et l’invention de nouveaux outils pour le dire et le penser (sans oublier la crainte peut-être, source d’une féconde inquiétude, de ne pas toujours être à même de mettre en œuvre une si haute exigence), qui nous semblent prépondérantes dans l’entreprise littéraire de Pierre Bergounioux, et ce dès son entrée dans l’écriture. Il s’agira en fin de compte d’esquisser une esthétique romanesque et de dégager quelques chemins d’une pensée forte, qui s’attache sans relâche à élucider le monde dont nous héritons, et que nous transmettons.

Dès lors, nous attendons aussi bien des analyses formelles que thématiques, ou plus conceptuelles, visant à dresser le portrait littéraire du premier Bergounioux.

Programme

Affiche_Colloque_Bergounioux

 

 

En complément du colloque, les Ferrailles de Pierre Bergounioux seront exposées du 7 au 31 mai à

Espace municipal Pierre-Laporte

Centre Jaude – 3e niveau

Du mardi au samedi de 11 h à 18 h

Affiche de l’exposition Affiche Ferailles _40x60reduc

 

 

 

Séminaire « Littérature et développement des territoires »

Séminaire « Littérature et développement des territoires »

organisé par le Ceramac à la MSH de  Clermont-Ferrand

Mercredi 20 mars 2013, 14 h-17 h
Amphi 219
Organisatrices : Mauricette Fournier et Aurore Bonniot

Intervenant-e-s :

  • Géraldine Molina : La fabrique de la littérature oulipienne : quand l’espace renouvelle les pratiques littéraires
  • Aurore Bonniot : L’œuvre littéraire et le territoire : si l’imaginaire des lieux a besoin d’une inscription spatiale pour être appréhendé par le visiteur, est-ce que la maison d’écrivain est un objet qui fait sens ?
  • Kaouther Abderrezeg, Seydou Ba, Perrine Deschellette, Marie-Fleur Desmeuraux, Vanessa Iceri, Samera Kadum, Anthony Leroy, Jovan Ljiljak, Vanesta Soffack (étudiants du Master recherche TAM) : Quelle place pour la maison natale de Jean Giraudoux dans le développement de Bellac ?

Journées d’études « comment cartographier les récits documentaires et fictionnels », vendredi 16 et samedi 17 novembre 2012

Comment cartographier les récits documentaires et fictionnels

vendredi 16 et samedi 17 novembre 2012

Nous tenterons, lors de ces journées, de proposer des méthodologies pour « traduire » en langage cartographique le langage textuel des oeuvres littéraires, des récits documentaires ou les discours historiques (relayés par exemple dans les musées, les expositions, les circuits touristiques).

Les journées sont gratuites et ouvertes à tout public.

RESUMES CARTOGRAPHIER RECITS

 Programme

Vendredi 16 novembre 2012 (Amphi IADT, 51 bd F. Mitterrand)

8 h 45 – Accueil des participants

9 h 00 – Ouverture des Journées d’études par Timothy Whitton, Directeur de l’EHIC

9 h 15 – Introduction par Mauricette FOURNIERCERAMAC et Sandhya PATEL, EHIC

9 h 30 – Cartographier pour (re)lire la ville

Florence TROIN, UMR 7324 CITERES, Tours

➟ Une expérience de cartographie stimulante : révéler des dimensions cachées à l’intérieur des récits policiers, L’Ombre du vent de C.R. Zafón et la trilogie Fabio Montale de J.-C. Izzo

Elise OLMEDO, Doctorante, UMR Géographie-Cités, Équipe EHGO

➟ Femmes de Marrakech. Pour une cartographie émotionnelle des récits des femmes de Sidi Youssef Ben Ali

10 h 30 – Pause

11 h 00 – Mise en carte du récit de la nation

Paloma MORENO-DIAZ, Professeur Agrégée, Doctorante en littérature comparée (Univ. Paris III)

➟ Une maison vide de Carlos Cerda ou comment cartographier l’horreur

Inna KHMELEVSKAYA, Doctorante, EDEAGE (Institut d’Etudes Anglophones, Paris-III, Sorbonne Nouvelle)

➟ L’Easter Rising 1916 dans la littérature irlandaise :mise en carte de la mémoire

Juliette MOREL, Doctorante à Paris Sorbonne (Paris 4), CIEF (Centre International d’Études Francophones)

➟ Cartographier le Cycle de Nedjma de Kateb Yacine,ou comment représenter la non-linéarité d’une structure narrative

12 h30 – Déjeuner

14 h 00 – Approches méthodologiques

Séverine Vilette-Billon et Frédérique Galin, Bibliothécaires, Bibliothèque Clermont Communauté

➟ Présentation de La Limagna d’Overnia (1560) de Gabriel Siméoni : une transcription cartographique du Bello Gallico de César

Emmanuelle PERALDO, Université Jean Monnet , Saint-Etienne, CELEC, LIRE, Yann CALBÉRAC, Université Paris-Sorbonne (IUFM de Paris), UMR 8185 ENeC

➟ Performativité à la carte, La cartographie comme modalité du discours narratif dansGulliver’s Travels et Through the Looking-Glass

Sylvie LARDON, INRA et AgroParisTech, UMR Métafort, Clermont-Ferrand

➟ Le « mobile de chorèmes » pour cartographier les récits de voyage au coeur des territoires. Expériences personnelles

15 h 30 – Pause

16 h 00 – Arrêt sur images : cartographie et cinéma

Laura CORSI, doctorante EHESS, Paris

➟ Cartographier un corpus de films pour analyser les dimensions spatiales du discours politique et social du nouveau cinéma des rues cubain

Sébastien CAQUARD, Professeur adjoint, Department of Geography, Planning and Environment, Concordia University,Montreal, Canada

➟ Propositions cartographiques pour la représentation des récits cinématographiques

17 h 00 – Clôture de la journée

Samedi 17 novembre 2012 (Amphi 220, MSH, 4 rue Ledru)

8 h 45 – Accueil des participants

9 h 00 – Mobilités romanesques

Laurence BROGNIEZ, Professeur de littérature, Jean-Michel DECROLY, Professeur de géographie humaine, Christophe LOIR, Chercheur qualifié FNRS en histoire, Tatiana DEBROUX, Doctorante en géographie humaine, Université libre de Bruxelles, Belgique

➟ Le diable à Bruxelles : essai d’analyse cartographique d’un récit documentaire et fictionnel du milieu du 19e siècle

Sylviane SAUGUES, Maître de conférences en littérature française, Item/CNRS (équipe « Manuscrit, linguistique, cognition ») ; Xavier GARNERIN, écrivain, rédacteur cartographe indépendant

➟ La cartographie au service de la poétique du déplacement dans les romans de Christian Oster

Bénédicte GAZAGNE-ZAMORA, docteure en Lettres modernes, Erelha, laboratoire de recherche en lettres de

l’ICT, Toulouse

➟ La cartographie proustienne. Territoires et espaces réels et symboliques

10 h 30 – Pause

11 h 00 – Mise en carte de l’éthique

Delphine PAPINFrancesca FATTORIFlavie HOLZINGER, Institut Français de Géopolitique (Paris 8) et journalistes au Monde

➟ Cartographier des représentations géopolitiques. Cartographier les utopies

Matthew MOYLE, Ph.D. Assistant Professor of French, Oxford College, Emory University (Géorgie, USA)

➟ Récits-cartographes ; cartes-palimpsestes

12 h 00 – Déjeuner

14 h 00 – Itinéraires numériques, les nouveaux habits de la cartographie

Pascale ARGOD, PRCE à l’université de Bordeaux IV, Docteure en sciences de l’information et de la communication

➟ Le carnet de voyage intermédia, esthétique géographique et art visuel pour la valorisation des lieux touristiques et patrimoniaux : de la cartographie sensitive et de l’image composée à l’itinéraire culturel

Caroline BOUGOURD, Doctorante Paris 1 – La Sorbonne; Loup CELLARD, Scénariste nouveaux médias CFA com’ de Bagnolet ; Robin de MOURAT, Normalien en Design à l’ENS Cachan

➟ La balade au Merlan, une ballade mémorielle ? Ou la controverse patrimoniale d’un quartier à l’épreuve d’une carte interactive

Sylvie LAROCHEArchitecte, doctorante au CRESSON et Grégoire ChELKOFF, Architecte, Professeur à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble et directeur du Laboratoire CRESSON, Centre de recherche sur l’espace sonore et l’environnement urbain

➟ Explorations urbaines sur internet

15 h 30 – Pause

16 h 00 – Expérimentations in situ

Arnaud du BOISTESSELIN, Photographe et journaliste indépendant, auteur

➟ L’immeuble Yacoubian

Michel-Jean LAVEAUD, Directeur du CICSTE Arcure Art.17, chef de projet interrégional RELIANCE 2010 2020, Animateur de L’OUvroir de CItoyennetés POtentielles

➟ Pays d’art et d’histoire, stèles & monuments et le nouveau design des territoires

17 h 00 – Fin des journées

 

Programme PROGRAMME CARTO RECITS