Parution de l’ouvrage collectif « L’imaginaire géographique. Entre géographie, langue et littérature »

 

imaginaire Capture

L’imaginaire géographique. Entre géographie, langue et littérature

Lionel Dupuy & Jean-Yves Puyo (dir.), Presse de l’Université de Pau et des pays de l’Adour, collection « Spatialités », 2015. EAN13 : 9782353110605.

 Ce volume, qui fait suite à un colloque organisé en 2011 à Pau sur l’imaginaire géographique inclut deux contributions de l’équipe clermontoise :

– Chapitre XXIII : La liberté territorialisée : montagnes idéalisées et critique sociale de Jules Vallès à Alain Chany (Mauricette Fournier)

– Chapitre XXIV : Gaspard des Montagnes d’hier et d’aujourd’hui : la forêt et ses représentations (Lydie Ménadier, Mathieu Guitton, Jean-Baptiste Grison)

Plus d’informations sur le livre (ici)

Lien vers les Presse de l’Université de Pau et des pays de l’Adour

Parution du N° 2/2014 Belgeo « Arpenter le monde »

couverture_2014_2-small480Arpenter le monde

Ce numéro thématique ( n° 2/2014) de la revue Belgeo reprend un certain nombre de communications présentées lors du colloque international et interdisciplinaire « Dessiner les lieux. Cartographier le monde » organisé les  14 et 15 novembre 2013 à la Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand par  Mauricette Fournier (Ceramac), Stéphane Gomis (CHEC) et  Annick Stoehr-Monjou (CELIS) dans le cadre du programme MSH LIDO.

Lien vers le numéro : http://belgeo.revues.org/

Table des matières :

Liste arrêtée en octobre 2014

1 Humanités numériques

– GOMIS Stéphane et FOURNIER Mauricette, 12 et 13 mai 2014 , « La Limania d’Overnia : un épisode de la Guerre des Gaules de Jules César cartographié par Gabriel Simeoni. L’apport du numérique pour la relecture d’une cartographie narrative du XVIème siècle » communication pour le colloque « Cartographier les récits : enjeux méthodologiques et technologiques » du 82e congrès de l’Acfas (association francophone pour le savoir) sur la thématique générale « Convergence et créativité », Université Concordia, Montréal, Canada. sous le patronage mondial de l’UNESCO.

– MEYER Camille et BOIVIN Pierre, 10 juin-12 juin 2014, « Des strates de roches au soubassement d’une œuvre. Le patrimoine géologique au prisme des humanités numériques », communication au colloque « Patrimoine et humanités numérique » organisé à Grenoble par la MSH- Alpes.

2 Cartes et représentations cartographiques

– FAUCON Frédéric, 4 et 5 octobre 2012, « La Cartothèque de la Faculté des Lettres de Clermont-Ferrand : un patrimoine à valoriser », communication pour les journées d’études « Retours d’expériences en matière de centre de ressources numériques en SHS », consultable à l’adresse : http://videocampus.univ-bpclermont.fr/?v=hiodqsivghjt

– GOMIS Stéphane et LANGLOIS Isabelle, 4 et 5 octobre 2012, « Des sources archivistiques et ressources cartographiques anciennes au traitement géomatique : la géographie ecclésiastique de l’Auvergne », communication pour les journées d’études « Retours d’expériences en matière de centre de ressources numériques en SHS », consultable à l’adresse : http://videocampus.univ-bpclermont.fr/?v=hdsaioezabeazmo

– GOMIS Stéphane, 24-25 octobre 2013, « L’Auvergne en cartes : contours, frontières, représentations », communication pour le colloque franco-allemand « Le mouvement des frontières : déplacements, brouillages, effacement » , organisé à Clermont-Ferrand par le CELIS (Université Blaise Pascal)  et « CRLV » Romanisches Seminar (Université de Cologne).

3 Représentation des lieux dans les œuvres littéraires : régionalité ou régionalisme

– BONNIOT Aurore,  14 octobre 2014, « Tourisme et littérature : l’expérience des lieux pour reli(re) l’œuvre et reli(er) les lieux » , communication à la journée d’études internationales « Imaginaire géographique », organisées par le Ceramac. 

– BONNIOT Aurore et FOURNIER Mauricette, 2013, « Regard sur l’héritage littéraire de Jean Giraudoux à Bellac – Réflexions autour de la valorisation de sa maison natale », in Simona Jişa, Diana-Adriana Lefter, Yvonne Goga, Silvia-Adriana Apostol, Alexandrina Mustăţea. Jean Giraudoux, Écrire/décrire ou le regard créateur, Editions Casa Cărţii de Ştiinţă, Cluj-Napoca, Roumanie, p. 251-262

– BORDESSOULE Eric et LOMPECH Michel, 5-7 septembre 2013, « Les Chroniques d’Alexandre Vialatte: une géographie du monde au prisme de l’Auvergne », communication au IVème congrès de l’EUGEO, Rome, Italie.

– COYAULT Sylviane, 22-24 mai 2013, « À l’échelle du minuscule : P. Bergounioux et M.-H. Lafon », communication au colloque international « Les chemins de Bergounioux – Se faire écrivain par la conquête symbolique du réel », organisé à Clermont-Ferrand.

– COYAULT Sylviane, 20-21 juin 2014, « Marie-Hélène Lafon : « À l’exacte croisée des temps et des lieux »»communication aux journées d’études internationales et pluridisciplinaires « Ecriture et territoire » organisées par le Ceramac et le Célis, Clermont-Ferrand.

– FOURNIER Mauricette, 2012, « Libres écrivains des montagnes de Haute-Loire, Jules Vallès et Alain Chany », Les cahiers du Mézenc, n°24, pp. 73-81, juillet 2012

– FOURNIER Mauricette, 20 mai 2014, « Patrimoines littéraires et « mise en littérature » de l’espace », communication au séminaire interdisciplinaire italo-français « Récits du territoire entre réalité et imaginaire / Racconti del territorio fra realtà ed immaginario » organisé par l’O.S.So. (Osservatorio per lo studio dello sviluppo sostenibile), Université de Sienne/ Arezzo (italie)

– FOURNIER Mauricette, 20-21 juin 2014, « Entre reconnaissance internationale et méconnaissance locale : quelle place pour Albert Londres à Vichy ? », communication aux journées d’études internationales et pluridisciplinaires « Écriture et territoire » organisées par le Ceramac et le Célis, Clermont-Ferrand.

 – FOURNIER Mauricette, 14 octobre 2014, « Panorama du champs géo-littéraire », communication à la journée d’études internationales « Imaginaire géographique », organisées par le Ceramac

– FOURNIER Mauricette, 23-24 octobre 2014, « Apports de la littérature à la connaissance anthropologique du Massif central : déclinaisons de la famille-souche dans Miette de Pierre Bergougnioux et Les derniers Indiens de Marie-Hélène Lafon », communication au colloque international « Les chemins de Bergounioux » organisé par l’Université de Bari (Italie)

– LANGLOIS Éric et RIEUTORT Laurent, 22-24 mai 2013, « Marius Vazeilles la friche et la forêt dans Miette de Pierre Bergounioux», communication au colloque international « Les chemins de Bergounioux – Se faire écrivain par la conquête symbolique du réel », Clermont-Ferrand.

 4 Représentation des lieux dans les guides, récits et carnets de voyage

BONNIOT Aurore et LEBEL Pierre Mathieu, 12 mai 2014, « La carte et la voix : une exploration de St-Élie-de-Caxton guidée par les mots de Fred Pellerin », communication au colloque « Cartographier les récits : enjeux méthodologiques et technologiques », 82e congrès de l’ACFAS, Université Concordia, Montréal, Canada.

– BONNIOT Aurore et LEBEL Pierre Mathieu , 20-21 juin 2014, « Sur les pas de Fred Pellerin, Saint-Élie-de-Caxton et sa balade littéraire », communication aux journées d’études internationales et pluridisciplinaires « Écriture et territoire » organisées par le Ceramac et le Célis, Clermont-Ferrand.

– FOURNIER Mauricette, 2012 « Entre naturalisation de la montagne et patrimonialisation identitaire : l’ambivalence des représentations du Cantal dans les topoguides de randonnée », Belgeo [En ligne], 3 | 2012, mis en ligne le 18 mars 2013. URL : http://belgeo.revues.org/7178

– FOURNIER Mauricette et STOEHR-MONJOU Annick, 21 et 22 février 2013, « Représentation idéologique de l’espace dans l’epist. I, 5 de Sidoine Apollinaire : cartographie géo-littéraire d’un voyage de Lyon à Rome », communication aux Journées d’étude « L’espace dans l’antiquité, Utilisation, fonction et représentation », Lycée Louis Barthou et Université de Pau et des Pays de l’Adour, (à paraître sous la direction de Patrick Voisin et Marielle de Béchillon dans la collection Kubaba, aux éditions de L’Harmattan)

– FOURNIER Mauricette, 5-7 septembre 2013, « Marcher dans les pas des écrivains : l’héritage littéraire comme ressource territoriale », communication pour la session « Géographie et littérature : de la relecture du monde au développement des territoires », de la conférence européenne des sociétés de géographie, EUGEO 2013, Rome, Italie.

– FOURNIER Mauricette,24-25 octobre 2013, « Dans la frontière. Exploration géo-littéraire aux marges du Pakistan », communication au colloque franco-allemand « Le mouvement des frontières : déplacements, brouillages, effacement », organisé  à Clermont-Ferrand par le CELIS (Université Blaise Pascal)  et « CRLV » Romanisches Seminar (Université de Cologne).

– FOURNIER Mauricette , 14-15 novembre 2013, « Images d’Afghanistan. De l’album photographique au reportage graphique « , communication au colloque du programme MSH LIDO « Dessiner les lieux, cartographie le monde », Clermont-Ferrand.  

– LOMPECH Michel, 14-15 novembre 2013, « Teilhard de Chardin et les voyages », communication au colloque du programme MSH LIDO « Dessiner les lieux, cartographie le monde », Clermont-Ferrand.  

– STOEHR-MONJOU   Annick , 14-15 novembre 2013, « Voyages en Gaule dans les lettres de Sidoine Apollinaire », communication au colloque du programme MSH LIDO « Dessiner les lieux, cartographie le monde », Clermont-Ferrand.  

Appel à article pour un n°« Sur la guerre des sciences et des lettres » de la revue Synergies

La revue Synergies Royaume-Uni et Irlande invite, dans un esprit interdisciplinaire,toute proposition d’article sur le thème de la guerre des sciences et des lettres. Les articles comparant les situations françaises, britanniques ou irlandaises sont encouragés. Pistes de réflexion : distinction lettres et science ; discours et pouvoir ; être dans le vrai/dire vrai ; institutions et vérité ; savants lecteurs ; influences réciproques ; métaphores scientifiques ; savoirs littéraires / imaginaire scientifique ; connaissance/savoir ; les deux cultures ; l’enseignement, les sciences et les sciences humaines ; dans quelle(s) langue(s) publier la science ?

Les propositions de 300 mots à envoyer au comité de rédaction : synergies.rui@gmail.com et adressés à Aude Campmas  rédactrice en chef adjointe : a.campmas@soton.ac.uk pour le 15 février 2014. 

Information complète sur Calenda : « Sur la guerre des sciences et des lettres », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 30 décembre 2013, http://calenda.org/272020

Appel à contribution : Sociopoétique du Val de Loire

Université du Temps Libre (Université d’Orléans) organise les 22 et 23 mai 2014 un colloque sur le thème : Sociopoétique du Val de Loire

Ce colloque voudrait éclairer les liens qui unissent les œuvres et la culture locale, les paysages et les pratiques, les croyances, les interactions et les représentations sociales. Ce qui peut s’envisager dans une direction ou dans l’autre, de l’écrivain(e) vers le terroir ou des pratiques culturelles vers la littérature. On pourra donc étudier l’imprégnation d’un(e) auteur(e) par le milieu, ou montrer comment une pratique culturelle est déclinée dans des œuvres diverses au long de l’histoire.

Les propositions de communication sont à adresser avant le 23 février 2014 à : fleguennec@gmail.com

Information complète sur calenda : « Socio-poétique du Val de Loire », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 30 janvier 2014, http://calenda.org/274705

Prolongement LIDO : étude et valorisation du « Voyage en Auvergne » d’Etienne-Jean Delécluze

Acquis en 2010  par le musée d’art Roger-Quilliot [MARQ] de Clermont-Ferrand, cet album inédit rassemble  soixante-douze dessins réalisés par Étienne-Jean Delécluze (1781-1863), à l’occasion d’un voyage en Auvergne en 1821. Il s’accompagnés d’un carnet de notes.

En 1821, Étienne-Jean Delécluze parcourut l’Auvergne pendant cinq mois, voyage qu’il raconta plus tard dans ses mémoires Souvenirs de soixante années (en ligne sur Gallica) en précisant qu’il y réalisa 120 dessins. L’album acquis par le MARQ contient des panoramas sur les puys,  des représentations des autres massifs volcaniques auvergnats, des phénomènes géologiques, des vues de villes et de villages ( pour en voir quelques exemples).

Une convention a été passée entre la bibliothèque numérique de Clermont-Université et le MARQ (Ville de Clermont-Ferrand) pour la numérisation de l’album et du carnet. Nous nous proposons maintenant de constituer une équipe pluri-disciplinaire pour géolocaliser, étudier et valoriser ces documents, à partir notamment de la création d’une plate-forme numérique.

Delecluze_Auvergne_6-80e00

« Lieux d’appartenance », appel à articles pour la revue numérique The Postcolonialist

La revue numérique The Postcolonialist  qui publie des articles dans une diversité de disciplines, (notamment en linguistique, en littérature, en sciences politiques, en communication, en anthropologie, en sociologie, en arts visuels, en arts de la performance et en cinéma) lance un appel à articles pour  un dossier scientifique  : « Lieux d’appartenance ».

Les articles devront explorer les façons dont les espaces (linguistiques, physiques, artistiques, politiques ou sociaux) d’appartenance se construisent et se déconstruisent à l’ère de la mondialisation, de la technologie numérique et des migrations de masse. Il s’agit de problématiser et de dépasser les cadres traditionnels de l’appartenance, pour rendre compte des nouveaux sites (réels, appropriés, virtuels ou imaginaires) de nationalité et de citoyenneté, dans le contexte d’une géographie postcoloniale.

La date-limite de soumission d’articles pour le prochain numéro est le 14 février 2014  à adresser à : editorinchief@postcolonialist.com.

Pour de l’information supplémentaire, voir la page de « Soumissions » sur le site web : http://postcolonialist.com/about/submissions/soumissions/;

Url de référence : http://postcolonialist.com

 

Information complète sur Fabulahttp://www.fabula.org/actualites/lieux-d-appartenance_60370.php

Colloque LIDO « Dessiner les lieux. Cartographier le monde »

« Dessiner les lieux. Cartographier le monde »

 Colloque international et interdisciplinaire 

14 et 15 novembre 2013

Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand, amphi 219

Organisé par le CERAMAC,  CHEC et le CELIS t en partenariat avec les « Rendez-vous du carnet de voyage » et avec les soutiens du Conseil Régional Auvergne, du Conseil Général du Puy-de-Dôme et de la Ville de Clermont-Ferrand, le colloque est porté par une équipe pluridisciplinaire réunie à la MSH de Clermont-Ferrand dans le programme LIDO « Des lieux, des œuvres. Représentations cartographiques, littéraires et iconographiques des lieux et des territoires. Méthodologie pour la construction de corpus » qui rassemble des enseignants-chercheurs du CERAMAC, du CHEC, du CELIS et de l’EHIC.

 AFFICHE DESSINER LES LIEUX_Mise en page 1 (1)

 

Jeudi 14 novembre 2013

A partir de 8 h 30 – Accueil des participants
9 h

Ouverture du colloque par Laurent Rieutort, directeur de la Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand.
Introduction par Mauricette Fournier (CERAMAC) et Stéphane Gomis (CHEC), responsables du programme MSH-LIDO

Carnets de voyage et reportages graphiques

Modérateur : Annick STOEHR-MONJOU

9 h 30

Pascale ARGOD (U. Bordeaux III), Du reportage graphique et du carnet de reportage : images géopolitiques, regards journalistiques et témoignages du réel
Mauricette Fournier (U. Clermont II), Images d’Afghanistan. De l’album photographique au reportage graphique

10 h 30 – Pause café
11 h

Jérôme MORENO (U. Toulouse II), Les carnets de voyage de Miquel Barcelo
Caroline ZIOLKO (ESBAMA/ Montpellier), Henri Cartier-Bresson. Carnets mexicains 1934-1964. Rétrospective ou programmatique ?

12 h 30 – Déjeuner

Pratiques du carnet

Modérateur : Pascale ARGOD

14 h

Brigitte AUBRY (U. Toulouse II), En vous souhaitant un agréable voyage… «  Le journal d’un usager de l’espace » de l’artiste Mira Sanders
Marion DUQUERROY (U. Paris I) et Julie FISCHER (Gertwiller), Le sens de la marche : entretien avec Julie Fischer
Carole LANOIX (U. Lausanne, Suisse), Notes, Notation, Narration : Le carnet de terrain comme carto-ethnographie

15 h 30 – Pause café

Le voyage réinventé

Modérateur : Mauricette FOURNIER

16 h

Olga KAZAKOVA (U. Orel, Russie), L’image de voyage 2D contre l’image 4D : deux panoramas transsibériens de l’Exposition Universelle à Paris en 1900
Fiona LEJOSNE (ENS Lyon), Lieux et espaces dans une compilation vénitienne de récits de voyage et de textes géographiques, les Navigationi et Viaggi de Ramusio
Bridget SHERIDAN (U. Toulouse II), Le chemin de la liberté : la poursuite de la mémoire
Valérie HELMAN (ENSACF/Paris), Représenter la ville vécue : le cas de Tel Aviv

Vendredi 15 novembre 2013

9 h – Accueil

Voyages et cartographie missionnaire

Modérateur : Stéphane GOMIS

9 h 15

Christina KULLBERG (U. Uppsala, Suède), Îles hideuses et belles terres  : Tracer le paysage antillais au début de la colonisation française (Du Tertre)
Jean-Michel VASQUEZ (U. Lyon II), Exploration et mission au Zanguebar

10 h 15 – Pause café
10 h 45

Wendy APPINDANGOYE-N’GUIA KAHMA (U. Paris I), Sur les pas de pieux voyageurs, excursions et cartographie missionnaires au Lesotho au XIXe siècle
Smail ADIL (Djibouti et U. Lyon II), Les cartes des missionnaires en Abyssinie : représenter les confins de l’Orient
Michel LOMPECH (U. Clermont II), Teilhard de Chardin et les voyages

12 h 30 – Déjeuner

Voyages en Gaule et cartographie antique dans la latinité tardive (IVe-VIe s.)

Modérateur : Rémy POIGNAULT

14 h

Delphine ACOLAT (U. Bretagne occidentale), Donner à voir la Gaule par les mots ou par l’image : héritages et acquis des géographes, voyageurs, et cartographes
Carlotta FRANCESCHELLI (U. Clermont II) et Pier Luigi DALL’AGLIO (U. de Bologne, Italie), Des voies de terre aux voies d’eau : la transformation du voyage en Gaule Cisalpine, entre l’Itinerarium Burdigalensis et le témoignage de Sidoine Apollinaire
Annick STOEHR-MONJOU (U. Clermont II), Voyages en Gaule dans les lettres de Sidoine Apollinaire

15 h 30 – Clôture du colloque et pause café

 

Télécharger le programme : http://ceramac.univ-bpclermont.fr/sites/ceramac.univ-bpclermont.fr/IMG/pdf/PROGRAMME_DESSINER_LIEUX.pdf

Appel à contribution : « Villes mortes », dossier pour la revue Sociétés & représentations

Villes mortes

Projet de dossier pour la revue Sociétés & représentations

coordonné par Sébastien Le Pajolec et Bertrand Tillier

Depuis l’époque classique, la ruine est un motif de la mélancolie et un blason du passé ou de l’histoire, dont la littérature et la peinture romantiques ont réactualisé les valeurs et promu le pittoresque, comme l’ont montré les travaux de Roland Mortier (La poétique des ruines en France, 1974) ou Michel Makarius (Ruines, 2004).

Pour autant, par une extension radicale et spectaculaire de la ruine, la ville morte a jusqu’ici peu retenu l’attention, qui puise aux mythes de l’Atlantide (ville engloutie) ou de Sodome et Gomorrhe (villes ruinées et détruites), mais aussi aux découvertes archéologiques de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle (Herculanum ou Pompéi). Du romantisme de Théophile Gautier (Aria Marcella, 1852) au symbolisme de Georges Rodenbach (Bruges-la-Morte, 1892), les villes mortes développent tout au long du XIXe siècle un imaginaire et une poétique de l’archéologie-fiction ou de l’inquiétante étrangeté, dont Freud a exploré en 1907 la signification dans son interprétation de la Gradhiva de Jensen (1903).

Entre refoulement et expression du désir, les villes mortes sont l’envers des mégapoles modernes et le revers de la Grande Ville comme emblème du capitalisme. Rien d’étonnant, dans cette perspective, que Paris consacrée capitale du XIXe siècle (Walter Benjamin) ait été perçue, dans les gravures et les photographies de ses destructions du printemps révolutionnaire de 1871, comme une ville morte, vidée de toute présence humaine, comparée par certains contemporains à l’équivalent moderne de Pompéi.

Promise à un avenir de fantôme, la ville morte procède de l’inconscient urbain, dont les guerres, mais aussi les catastrophes du XXe siècle (Dresde, Hiroshima, Tchernobyl…) ont promu un imaginaire de cités désertées et figées, muséifiées et fétichisées, comme l’a esquissé Mike Davis dans son essai (Dead Cities, 2002). A l’heure du post-modernisme et de la culture de masse, les villes mortes hantent le cinéma, la bande dessinée, la photographie plasticienne, le photoreportage, la peinture et la littérature, dont elles sont bien plus que le décor impressionnant sous l’apparence duquel elles semblent se donner à voir.

Entre histoire des imaginaires et histoire culturelle, histoire littéraire et histoire de l’art, les contributions interrogeront, du XIXe siècle à l’heure actuelle, les représentations sociales de la ville morte, leurs figures, leurs valeurs, leurs supports, leur diffusion et leur réception, entre ruptures et continuités.

Les contributions (35 000 signes, notes et bibliographie comprises) seront soumises au comité de lecture de la revue, au plus tard le 1er septembre 2014. Elles seront conjointement adressées à Sébastien Le Pajolec (seblepajolec@gmail.com) et Bertrand Tillier (tillier-bertrand@orange.fr).

 

Voir sur Fabula : http://www.fabula.org/actualites/villes-mortes_58783.php