VIIÈME COLLOQUE HISPANO-LUSO-FRANÇAIS UN AUTRE VOYAGE EXTRAORDINAIRE

Le groupe de recherches T3 AxEL vous invite à participer au
VII ÈME COLLOQUE HISPANO-LUSO-FRANÇAIS Textes, Territoires, Technologies

UN AUTRE VOYAGE EXTRAORDINAIRE.

 13, 14 et 15 avril 2016 sur le Campus de Huesca de l’Université de Saragosse.

En 2016, nous commémorerons les 150 ans de la publication du premier volume des Voyages Extraordinaires, collection où tous les romans verniens ont été édités et qui sont à l’origine du sujet choisi pour ce Colloque : UN AUTRE V OYAGE EXTRAORDINAIRE
Celui-ci, interdisciplinaire et transfrontalier, aura pour objectif d’étudier comment les textes, les territoires et les technologies, qui ont joué un rôle primordial dans l’œuvre de Jules Verne, ont été incorporés par d’autres auteurs pour connaître jusqu’à nos jours un usage de plus en plus important Il s’agira d’analyser l’évolution de ces savoirs mobilisés tels que la langue, la littérature, la géographie, les sciences « dures » ou encore l’histoire. La prise en compte de ces savoirs « hétérogènes », les mécanismes de leur transmission, ainsi que le développement individualisé que ces sciences ont eu, seront au cœur de nos interrogations. Ce Colloque s’organisera autour de quatre champs qui cherchent à effacer les barrières idiomatiques et culturelles, tout en favorisant la transdisciplinarité. Le XIXème siècle constituera le point de départ des communications  s’inscriront dans un de ces quatre axes suivants :
I. Jules Verne: textes, territoires et technologies

II. L’ imaginaire géographique

III. La technologie dans les récits

IV. Le voyage dans la fiction

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES : Toutes les informations seront publiées sur le site Internet de T3AxEL www.axelverne.com sous la légende HUESCA 2016.
CONFÉRENCES : 13 avril, Dr. Piero Gondolo della Riva; et 14 avril, Dr. Eduardo Martínez de Pisón.
LANGUES DE TRAVAIL : Espagnol, français et portugais.
E-MAIL : t3axel@unizar.es

Parution du N° 2/2014 Belgeo « Arpenter le monde »

couverture_2014_2-small480Arpenter le monde

Ce numéro thématique ( n° 2/2014) de la revue Belgeo reprend un certain nombre de communications présentées lors du colloque international et interdisciplinaire « Dessiner les lieux. Cartographier le monde » organisé les  14 et 15 novembre 2013 à la Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand par  Mauricette Fournier (Ceramac), Stéphane Gomis (CHEC) et  Annick Stoehr-Monjou (CELIS) dans le cadre du programme MSH LIDO.

Lien vers le numéro : http://belgeo.revues.org/

Table des matières :

GEOGRAPHIE, LANGUE ET TEXTES LITTERAIRES ÉCRIRE LE LIEU, FICTIONNALISER L’ESPACE

GÉOGRAPHIE, LANGUE ET TEXTES LITTÉRAIRES ÉCRIRE LE LIEU, FICTIONNALISER L’ESPACE

Vème Colloque luso-hispano-français / Porto/ 23- 24 avril 2015 

Appel à Communications

Depuis le XIXème, et plus précisément des ouvrages de Jules Verne, une certaine osmose entre l’approche géographique et la mise en fiction narrative s’est consolidée et a fait œuvre en littérature. Un souci théorique et thématique « géocritique » s’est fait jour au XXème siècle qui se penche sur des interrogations nouvelles autour des représentations linguistico-littéraires du lieu, et des approches géographiques du fait littéraire aux intersections disciplinaires fécondes.

En effet, la critique littéraire du XXIème siècle hérite de, et renforce une lecture et un descriptif spatial du récit, d’autant plus que l’enracinement et la délimitation purement « nationaux » du phénomène scriptural deviennent problématiques à l’heure de la mondialisation, de l’hybridation des repères et des identités narratives.

Plus que jamais, géographie, langue et littérature ont partie liée dans la perception du lieu ; d’un lieu en tant que constructo, espace façonné, habité, investi symboliquement par l’Homme. Dans cette approche, plusieurs perspectives critiques et lignes de recherche sont venues enrichir et complexifier, voire systématiser, les textes au carrefour du littéraire, du scientifique et du géographique et de l’historique, à savoir la géocritique, l’écocritique, la littérature de voyage ou les études exiliques, entre autres.

Qui plus est, les concepts de géocritique et d’écocritique, du fait de leur relative nouveauté dans le champ d’application littéraire respectif, méritent d’être creusés dans leur portée théorique.

Dans ce sens, nous proposons aux chercheurs que les croisements interdisciplinaires, – dans tous leurs aspects, prolongements et dérives -, intéressent et interpellent, de développer une réflexion scientifique, thématique et critique transversale autour des axes suivants:

1.    Perspective géographique et interdisciplinaire du fait littéraire (imaginaire et récit de voyage, etc.) ;

2.    Caractérisation du géographe-écrivain et écrivains intéressés par le fait géographique;

3.    Jules Verne : textes, territoires et technologies ;

4.    Mise en fiction des lieux ;

5.    Perspective géo- et écocritique du texte littéraire : théories et applications. 

LANGUES DES COMMUNICATIONS :

Les langues de présentation des communications sont le portugais, l’espagnol, le français et l’anglais.

LANGUE POUR NOS DEMARCHES:

Français.

CALENDRIER :

15 janvier 2015 : date limite pour présenter des propositions de communication (20 minutes maximum) (résumé entre 150 et 200 mots).

02 février 2015: date limite pour la réponse du comité scientifique.

1er avril 2015 : programme définitif.

ORGANISATION

José Domingues de Almeida (Un. Porto)

Maria de Fátima Outeirinho (Un. Porto)

 

COLLABORATEURS:

Ana Isabel Moniz (Un. Madère)

Jean-Yves Puyo (Un.Pau et des Pays de l’Adour)

Lionel Dupuy (Un Pau et des Pays de l’Adour)

Maria Hermínia Amado Laurel (Un. Aveiro)

María-Lourdes Cadena (Un. Zaragoza)

María-Pilar Tresaco (Un. Zaragoza)

 

COMITÉ SCIENTIFIQUE:

Alain Montandon (Un. Blaise-Pascal)

Ana Paula Coutinho (Un. Porto)

Bertrand Westphal (Un. Limoges)

Daniel-Henri Pageaux (Un. Paris III)

Gonçalo Vilas-Boas (Un. Porto)

Jean-Marc Moura (Un. Paris X)

Jean-Michel Margot (NAJVS)

João Carlos dos Santos Garcia (Un. Porto)

Mário Matos (Un. Minho)

Volker Dehs (Chercheur indépendant)

 

 

Envoi des propositions de communications :

Toutes les propositions de communication seront soumises à l’évaluation du Comité scientifique du colloque. Prière d’indiquer l’axe de travail retenu. Les communications admises ne dépasseront pas les 20 minutes.

Afin de soumettre votre proposition de communication, sous forme d’un résumé de 150 à 200 mots accompagné d’un court CV (notice), nous vous prions de nous joindre à l’adresse électronique suivante : ilc@letras.up.pt

 

Inscription

100,00€. Un montant qui assure l’inscription (du 26 février au 15 mars 2015), le dossier, le certificat, les pauses-café et les deux déjeuners.

120,00€ (du 16 mars au 31 mars 2015)

Un dîner du colloque est prévu sur inscription.

 

MODADLITÉ DE PAIEMENT

Merci d’entrer sur https://www.letras.up.pt/gi/por/eventos.asp

Liste arrêtée en octobre 2014

1 Humanités numériques

– GOMIS Stéphane et FOURNIER Mauricette, 12 et 13 mai 2014 , « La Limania d’Overnia : un épisode de la Guerre des Gaules de Jules César cartographié par Gabriel Simeoni. L’apport du numérique pour la relecture d’une cartographie narrative du XVIème siècle » communication pour le colloque « Cartographier les récits : enjeux méthodologiques et technologiques » du 82e congrès de l’Acfas (association francophone pour le savoir) sur la thématique générale « Convergence et créativité », Université Concordia, Montréal, Canada. sous le patronage mondial de l’UNESCO.

– MEYER Camille et BOIVIN Pierre, 10 juin-12 juin 2014, « Des strates de roches au soubassement d’une œuvre. Le patrimoine géologique au prisme des humanités numériques », communication au colloque « Patrimoine et humanités numérique » organisé à Grenoble par la MSH- Alpes.

2 Cartes et représentations cartographiques

– FAUCON Frédéric, 4 et 5 octobre 2012, « La Cartothèque de la Faculté des Lettres de Clermont-Ferrand : un patrimoine à valoriser », communication pour les journées d’études « Retours d’expériences en matière de centre de ressources numériques en SHS », consultable à l’adresse : http://videocampus.univ-bpclermont.fr/?v=hiodqsivghjt

– GOMIS Stéphane et LANGLOIS Isabelle, 4 et 5 octobre 2012, « Des sources archivistiques et ressources cartographiques anciennes au traitement géomatique : la géographie ecclésiastique de l’Auvergne », communication pour les journées d’études « Retours d’expériences en matière de centre de ressources numériques en SHS », consultable à l’adresse : http://videocampus.univ-bpclermont.fr/?v=hdsaioezabeazmo

– GOMIS Stéphane, 24-25 octobre 2013, « L’Auvergne en cartes : contours, frontières, représentations », communication pour le colloque franco-allemand « Le mouvement des frontières : déplacements, brouillages, effacement » , organisé à Clermont-Ferrand par le CELIS (Université Blaise Pascal)  et « CRLV » Romanisches Seminar (Université de Cologne).

3 Représentation des lieux dans les œuvres littéraires : régionalité ou régionalisme

– BONNIOT Aurore,  14 octobre 2014, « Tourisme et littérature : l’expérience des lieux pour reli(re) l’œuvre et reli(er) les lieux » , communication à la journée d’études internationales « Imaginaire géographique », organisées par le Ceramac. 

– BONNIOT Aurore et FOURNIER Mauricette, 2013, « Regard sur l’héritage littéraire de Jean Giraudoux à Bellac – Réflexions autour de la valorisation de sa maison natale », in Simona Jişa, Diana-Adriana Lefter, Yvonne Goga, Silvia-Adriana Apostol, Alexandrina Mustăţea. Jean Giraudoux, Écrire/décrire ou le regard créateur, Editions Casa Cărţii de Ştiinţă, Cluj-Napoca, Roumanie, p. 251-262

– BORDESSOULE Eric et LOMPECH Michel, 5-7 septembre 2013, « Les Chroniques d’Alexandre Vialatte: une géographie du monde au prisme de l’Auvergne », communication au IVème congrès de l’EUGEO, Rome, Italie.

– COYAULT Sylviane, 22-24 mai 2013, « À l’échelle du minuscule : P. Bergounioux et M.-H. Lafon », communication au colloque international « Les chemins de Bergounioux – Se faire écrivain par la conquête symbolique du réel », organisé à Clermont-Ferrand.

– COYAULT Sylviane, 20-21 juin 2014, « Marie-Hélène Lafon : « À l’exacte croisée des temps et des lieux »»communication aux journées d’études internationales et pluridisciplinaires « Ecriture et territoire » organisées par le Ceramac et le Célis, Clermont-Ferrand.

– FOURNIER Mauricette, 2012, « Libres écrivains des montagnes de Haute-Loire, Jules Vallès et Alain Chany », Les cahiers du Mézenc, n°24, pp. 73-81, juillet 2012

– FOURNIER Mauricette, 20 mai 2014, « Patrimoines littéraires et « mise en littérature » de l’espace », communication au séminaire interdisciplinaire italo-français « Récits du territoire entre réalité et imaginaire / Racconti del territorio fra realtà ed immaginario » organisé par l’O.S.So. (Osservatorio per lo studio dello sviluppo sostenibile), Université de Sienne/ Arezzo (italie)

– FOURNIER Mauricette, 20-21 juin 2014, « Entre reconnaissance internationale et méconnaissance locale : quelle place pour Albert Londres à Vichy ? », communication aux journées d’études internationales et pluridisciplinaires « Écriture et territoire » organisées par le Ceramac et le Célis, Clermont-Ferrand.

 – FOURNIER Mauricette, 14 octobre 2014, « Panorama du champs géo-littéraire », communication à la journée d’études internationales « Imaginaire géographique », organisées par le Ceramac

– FOURNIER Mauricette, 23-24 octobre 2014, « Apports de la littérature à la connaissance anthropologique du Massif central : déclinaisons de la famille-souche dans Miette de Pierre Bergougnioux et Les derniers Indiens de Marie-Hélène Lafon », communication au colloque international « Les chemins de Bergounioux » organisé par l’Université de Bari (Italie)

– LANGLOIS Éric et RIEUTORT Laurent, 22-24 mai 2013, « Marius Vazeilles la friche et la forêt dans Miette de Pierre Bergounioux», communication au colloque international « Les chemins de Bergounioux – Se faire écrivain par la conquête symbolique du réel », Clermont-Ferrand.

 4 Représentation des lieux dans les guides, récits et carnets de voyage

BONNIOT Aurore et LEBEL Pierre Mathieu, 12 mai 2014, « La carte et la voix : une exploration de St-Élie-de-Caxton guidée par les mots de Fred Pellerin », communication au colloque « Cartographier les récits : enjeux méthodologiques et technologiques », 82e congrès de l’ACFAS, Université Concordia, Montréal, Canada.

– BONNIOT Aurore et LEBEL Pierre Mathieu , 20-21 juin 2014, « Sur les pas de Fred Pellerin, Saint-Élie-de-Caxton et sa balade littéraire », communication aux journées d’études internationales et pluridisciplinaires « Écriture et territoire » organisées par le Ceramac et le Célis, Clermont-Ferrand.

– FOURNIER Mauricette, 2012 « Entre naturalisation de la montagne et patrimonialisation identitaire : l’ambivalence des représentations du Cantal dans les topoguides de randonnée », Belgeo [En ligne], 3 | 2012, mis en ligne le 18 mars 2013. URL : http://belgeo.revues.org/7178

– FOURNIER Mauricette et STOEHR-MONJOU Annick, 21 et 22 février 2013, « Représentation idéologique de l’espace dans l’epist. I, 5 de Sidoine Apollinaire : cartographie géo-littéraire d’un voyage de Lyon à Rome », communication aux Journées d’étude « L’espace dans l’antiquité, Utilisation, fonction et représentation », Lycée Louis Barthou et Université de Pau et des Pays de l’Adour, (à paraître sous la direction de Patrick Voisin et Marielle de Béchillon dans la collection Kubaba, aux éditions de L’Harmattan)

– FOURNIER Mauricette, 5-7 septembre 2013, « Marcher dans les pas des écrivains : l’héritage littéraire comme ressource territoriale », communication pour la session « Géographie et littérature : de la relecture du monde au développement des territoires », de la conférence européenne des sociétés de géographie, EUGEO 2013, Rome, Italie.

– FOURNIER Mauricette,24-25 octobre 2013, « Dans la frontière. Exploration géo-littéraire aux marges du Pakistan », communication au colloque franco-allemand « Le mouvement des frontières : déplacements, brouillages, effacement », organisé  à Clermont-Ferrand par le CELIS (Université Blaise Pascal)  et « CRLV » Romanisches Seminar (Université de Cologne).

– FOURNIER Mauricette , 14-15 novembre 2013, « Images d’Afghanistan. De l’album photographique au reportage graphique « , communication au colloque du programme MSH LIDO « Dessiner les lieux, cartographie le monde », Clermont-Ferrand.  

– LOMPECH Michel, 14-15 novembre 2013, « Teilhard de Chardin et les voyages », communication au colloque du programme MSH LIDO « Dessiner les lieux, cartographie le monde », Clermont-Ferrand.  

– STOEHR-MONJOU   Annick , 14-15 novembre 2013, « Voyages en Gaule dans les lettres de Sidoine Apollinaire », communication au colloque du programme MSH LIDO « Dessiner les lieux, cartographie le monde », Clermont-Ferrand.  

Appel à communication « Littérature et géographie : l’écriture de l’espace à travers les âges »

Appel à communication pour le colloque international

Littérature et géographie : l’écriture de l’espace à travers les âges
Literature and geography: the writing of space throughout History

Université Jean Moulin – Lyon 3
IETT (Institut d’Etudes Transtextuelles et Transculturelles, EA 4186)
12-13 mars 2015

Propositions de communications (titre + résumé de 20 à 40 lignes, de préférence en anglais), accompagnées d’une courte bio-bibliographie, à adresser à Emmanuelle Peraldo (emmanuelle.peraldo@univ-lyon3.fr ou emmanuelleperaldo@yahoo.fr) avant le 15 mai 2014.

Appel complet sur Fabula : http://www.fabula.org/actualites/colloque-litterature-et-geographie-l-ecriture-de-l-espace-travers-les-ages_61246.php

« Lieux d’appartenance », appel à articles pour la revue numérique The Postcolonialist

La revue numérique The Postcolonialist  qui publie des articles dans une diversité de disciplines, (notamment en linguistique, en littérature, en sciences politiques, en communication, en anthropologie, en sociologie, en arts visuels, en arts de la performance et en cinéma) lance un appel à articles pour  un dossier scientifique  : « Lieux d’appartenance ».

Les articles devront explorer les façons dont les espaces (linguistiques, physiques, artistiques, politiques ou sociaux) d’appartenance se construisent et se déconstruisent à l’ère de la mondialisation, de la technologie numérique et des migrations de masse. Il s’agit de problématiser et de dépasser les cadres traditionnels de l’appartenance, pour rendre compte des nouveaux sites (réels, appropriés, virtuels ou imaginaires) de nationalité et de citoyenneté, dans le contexte d’une géographie postcoloniale.

La date-limite de soumission d’articles pour le prochain numéro est le 14 février 2014  à adresser à : editorinchief@postcolonialist.com.

Pour de l’information supplémentaire, voir la page de « Soumissions » sur le site web : http://postcolonialist.com/about/submissions/soumissions/;

Url de référence : http://postcolonialist.com

 

Information complète sur Fabulahttp://www.fabula.org/actualites/lieux-d-appartenance_60370.php

Appel à contribution « Voyages, voisinages » en Asie de l’Est pour la revue Croisements

Le quatrième numéro de Croisements portera sur le thème « Voyages, voisinages » en
Asie de l’Est.
Articles à adresser avant le 31 novembre 2013 à : croisements@france.or.kr
Tous les détails : AppelCroisements4 31 nov

« Fabriquer l’exotique »

« Fabriquer l’exotique »,  Europe – Amérique du Nord, XVIIIe -XXIe siècle

La Revue de la culture matérielle  sollicite des articles pour un numéro spécial sur la construction de l’exotisme. Comment rendre exotique une personne, un objet, un produit, une œuvre d’art ? Comment construire l’étrangeté – ou à l’inverse s’approprier ou domestiquer une chose venue d’ ailleurs ?

Les textes  à envoyer avant le 15 décembre 2013

Suite de l’information sur calenda : « Fabriquer l’exotique », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 15 octobre 2013, http://calenda.org/261916

Colloque LIDO « Dessiner les lieux. Cartographier le monde »

« Dessiner les lieux. Cartographier le monde »

 Colloque international et interdisciplinaire 

14 et 15 novembre 2013

Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand, amphi 219

Organisé par le CERAMAC,  CHEC et le CELIS t en partenariat avec les « Rendez-vous du carnet de voyage » et avec les soutiens du Conseil Régional Auvergne, du Conseil Général du Puy-de-Dôme et de la Ville de Clermont-Ferrand, le colloque est porté par une équipe pluridisciplinaire réunie à la MSH de Clermont-Ferrand dans le programme LIDO « Des lieux, des œuvres. Représentations cartographiques, littéraires et iconographiques des lieux et des territoires. Méthodologie pour la construction de corpus » qui rassemble des enseignants-chercheurs du CERAMAC, du CHEC, du CELIS et de l’EHIC.

 AFFICHE DESSINER LES LIEUX_Mise en page 1 (1)

 

Jeudi 14 novembre 2013

A partir de 8 h 30 – Accueil des participants
9 h

Ouverture du colloque par Laurent Rieutort, directeur de la Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand.
Introduction par Mauricette Fournier (CERAMAC) et Stéphane Gomis (CHEC), responsables du programme MSH-LIDO

Carnets de voyage et reportages graphiques

Modérateur : Annick STOEHR-MONJOU

9 h 30

Pascale ARGOD (U. Bordeaux III), Du reportage graphique et du carnet de reportage : images géopolitiques, regards journalistiques et témoignages du réel
Mauricette Fournier (U. Clermont II), Images d’Afghanistan. De l’album photographique au reportage graphique

10 h 30 – Pause café
11 h

Jérôme MORENO (U. Toulouse II), Les carnets de voyage de Miquel Barcelo
Caroline ZIOLKO (ESBAMA/ Montpellier), Henri Cartier-Bresson. Carnets mexicains 1934-1964. Rétrospective ou programmatique ?

12 h 30 – Déjeuner

Pratiques du carnet

Modérateur : Pascale ARGOD

14 h

Brigitte AUBRY (U. Toulouse II), En vous souhaitant un agréable voyage… «  Le journal d’un usager de l’espace » de l’artiste Mira Sanders
Marion DUQUERROY (U. Paris I) et Julie FISCHER (Gertwiller), Le sens de la marche : entretien avec Julie Fischer
Carole LANOIX (U. Lausanne, Suisse), Notes, Notation, Narration : Le carnet de terrain comme carto-ethnographie

15 h 30 – Pause café

Le voyage réinventé

Modérateur : Mauricette FOURNIER

16 h

Olga KAZAKOVA (U. Orel, Russie), L’image de voyage 2D contre l’image 4D : deux panoramas transsibériens de l’Exposition Universelle à Paris en 1900
Fiona LEJOSNE (ENS Lyon), Lieux et espaces dans une compilation vénitienne de récits de voyage et de textes géographiques, les Navigationi et Viaggi de Ramusio
Bridget SHERIDAN (U. Toulouse II), Le chemin de la liberté : la poursuite de la mémoire
Valérie HELMAN (ENSACF/Paris), Représenter la ville vécue : le cas de Tel Aviv

Vendredi 15 novembre 2013

9 h – Accueil

Voyages et cartographie missionnaire

Modérateur : Stéphane GOMIS

9 h 15

Christina KULLBERG (U. Uppsala, Suède), Îles hideuses et belles terres  : Tracer le paysage antillais au début de la colonisation française (Du Tertre)
Jean-Michel VASQUEZ (U. Lyon II), Exploration et mission au Zanguebar

10 h 15 – Pause café
10 h 45

Wendy APPINDANGOYE-N’GUIA KAHMA (U. Paris I), Sur les pas de pieux voyageurs, excursions et cartographie missionnaires au Lesotho au XIXe siècle
Smail ADIL (Djibouti et U. Lyon II), Les cartes des missionnaires en Abyssinie : représenter les confins de l’Orient
Michel LOMPECH (U. Clermont II), Teilhard de Chardin et les voyages

12 h 30 – Déjeuner

Voyages en Gaule et cartographie antique dans la latinité tardive (IVe-VIe s.)

Modérateur : Rémy POIGNAULT

14 h

Delphine ACOLAT (U. Bretagne occidentale), Donner à voir la Gaule par les mots ou par l’image : héritages et acquis des géographes, voyageurs, et cartographes
Carlotta FRANCESCHELLI (U. Clermont II) et Pier Luigi DALL’AGLIO (U. de Bologne, Italie), Des voies de terre aux voies d’eau : la transformation du voyage en Gaule Cisalpine, entre l’Itinerarium Burdigalensis et le témoignage de Sidoine Apollinaire
Annick STOEHR-MONJOU (U. Clermont II), Voyages en Gaule dans les lettres de Sidoine Apollinaire

15 h 30 – Clôture du colloque et pause café

 

Télécharger le programme : http://ceramac.univ-bpclermont.fr/sites/ceramac.univ-bpclermont.fr/IMG/pdf/PROGRAMME_DESSINER_LIEUX.pdf

Appel à communication : ODYSSÉES: RÉCITS DE VOYAGE EN FRANÇAIS

ODYSSEYS: TRAVEL NARRATIVES IN

FRENCH/

ODYSSÉES: RÉCITS DE VOYAGE EN

FRANÇAIS

Un colloque dédié aux récits de voyage en français se tiendra à l’Université de la Caroline du Sud aux Etats-Unis du 27 au 29 mars, 2014.

Une proposition de communication (500 mots) et une notice biographique (limitée à 50 mots) peuvent être envoyées avant le 15 novembre 2013 à Jeanne Garane, Department of Languages, Literatures, and Cultures, University of South Carolina, Columbia, SC 29208, USA, garanej@mailbox.sc.edu. La durée des communications sera de 30 minutes.

À la suite du colloque, les participants seront invités à présenter un article complet au comité éditorial de la French Literature Series (date de parution: printemps 2015).

Url de référence :
http://artsandsciences.sc.edu/dllc/FREN/LitConference

 

Source, Fabula : http://www.fabula.org/actualites/odysseys-travel-narratives-in-french-odyssees-recits-de-voyage-en-francais_57593.php

Appel à communication : Travel, travelers, and traveling in late antique literary culture

Travel, travelers, and traveling in late antique

literary culture

APA 146TH annual meeting January 8-11, 2015, New Orleans, LA

Appel à contributions
Date limite : 1er mars 2014

Organizer: Cam Grey, University of Pennsylvania
Sponsored by the Society for Late Antiquity

The panel sponsored by the Society for Late Antiquity at the 2015 meeting of the American Philological Association from January 8-11 in New Orleans will explore aspects of travel and traveling in late antique literary culture. Narratives of travel can be found structuring devotional pilgrimage accounts and ethnographic treatises, and they constitute a crucial element in hagiographical texts, where the saint’s physical journey often functions as a metaphor and analog for his or her spiritual journey. These narratives are also enlisted for political and military purposes, such as the anonymously authored fourth-century Itinerarium Alexandri or accounts of travel contained in historiographical works. Meanwhile, the phenomenon of the imperial adventus acquired an unprecedented level of ceremony and ritual in the period, and envoys and ambassadors traveled extensively both within and beyond the boundaries of the empire, treating with domestic and foreign potentates. Aristocratic and ecclesiastical letter writers penned and preserved in their collections letters of recommendation for an extraordinary variety of individuals, who appear to have walked or rode the roads of the Roman with little regard for the apparent deterioration in safety and security that haunts a work like Rutilius Namatianus’ De Reditu Suo.

The result is a rich body of material for exploring questions about the role of travel as a structuring device for authors to employ, a metaphor for them to access, or even a motivation for them to claim as a reason for writing. We invite the submission of abstracts offering consideration of these and other questions about travel, traveling, and travelers in late antique literary culture. One-page abstracts (ca. 400 words) for papers requiring a maximum of 20 minutes to deliver should be sent no later than February 18, 2014 by email attachment to Cam Grey at cgrey@sas.upenn.edu. Please follow the APA’s instructions for the format of individual abstracts:http://www.apaclassics.org/index.php/annual_meeting/abstract_instructions/guidelines_for_authors_of_abstracts. All submissions will be judged anonymously by two referees. Those whose papers are accepted must be members of the APA by March 1, 2014 and must attend the 2015 meeting in New Orleans. The Society for Late Antiquity cannot provide funding for travel.

Source de l’appel, Compitum : http://www.compitum.fr/appels-a-contribution/6579-travel-travelers-and-traveling-in-late-antique-literary-culture

Appel à communication : Roman graphique

Journée d’études sur le roman graphique

Amiens, 5 juin 2014

Département d’anglais de l’UPJV et laboratoire CORPUS

Tout à la fois texte et dessin, ressortissant de la culture populaire et de la littérature introspective, le roman graphique est une œuvre hybride, qui ne se laisse pas facilement définir. Impossible d’identifier le roman graphique à un format. Les romans graphiques ne sont pas tous d’épais ouvrages brochés, et l’on peut lire de nombreuses œuvres qui appartiennent clairement à cette catégorie dans des formats plus divers (sérialisé, commeDykes to Watch out for d’Alison Bechdel, de 1987 à 2008, ou publié en tome comme les romans graphiques Sandman de Neil Gaiman, de 1989 à 1996). On ne peut non plus définir le roman graphique en fonction de la part d’expressivité du texte et du degré d’illustration des images : le roman graphique comme la bande dessinée se détachent du livre illustré par une intégration réciproque des deux media. Le critère fiction/non-fiction est tout aussi défaillant. Les romans graphiques mêlent autant les genres que la fiction et la réalité (comédie, fantasy, fiction historique, fiction réaliste ou encore fantastique).

Née dans les années 20 (God’s Man, Lynd Ward) en tant que forme narrative purement imagée, cette nouvelle forme de narration s’est nettement développée à partir des années 60, et connaît aujourd’hui un âge d’or avec la publication d’œuvres jugées essentielles (Maus d’Art Spiegelman, The Book of Genesis Illustrated de Robert Crumb, Black Hole de Charles Burns ou encore Ghost World, de Daniel Clowes) et la constitution d’un public toujours plus large. La raison d’une telle réussite réside peut-être dans la liberté qu’elle confère à son auteur, liberté qui lui permet d’exprimer une profonde intériorité narrative : des pensées réprimées, une voix, individuelle et sociale, jusqu’alors tue. De ce point de vue, le roman graphique pourrait s’envisager comme une forme mineure, ni roman, ni BD, porteur d’un double projet, narratif et politique : le roman graphique se distinguerait par son aspect autobiographique et sa propension à l’introspection, tout autant que par sa capacité à entrecroiser culture savante et culture populaire et à porter, dans son message mais aussi dans sa forme, des combats politiques.

Parmi les pistes de réflexion possibles, on pourra envisager :

1- Le texte et la narration

Dans les romans graphiques, la narration, souvent à la première personne, tient une place centrale. L’histoire ne reposerait pas tant sur les péripéties que sur le monologue intérieur du narrateur. Peut-on envisager les différents romans graphiques par le biais d’une typologie narratologique (du type Genette) ?

2 – Le rapport texte/image et les modes de lecture

Loin d’un rapport illustratif, répétitif, quelles formes de complémentarité jouent entre le texte et l’image ? Est-ce que le souvenir que l’on garde de la lecture d’un roman graphique est le même que celui d’un roman ou d’un ouvrage de BD ? En quoi le roman graphique affecte la visualisation de l’histoire ?

3 – Roman graphique et trauma

Thématiquement, le roman graphique fait la part belle à la représentation du trauma : les sujets difficiles, une tonalité sombre constituent l’univers de nombre de romans graphiques, y compris ceux de super héros. Comment le trauma est-il représenté graphiquement ? Quels sont les traits du trauma, de la violence ? Le corps tient souvent une place particulière dans le roman graphique, qu’il soit sur-représenté (les œuvres de Robert Crumb ou celles de Phoebe Gloeckner), ou au contraire effacé (Fun Home d’Alison Bechdel, Paying for it de Chester Brown). Peut-on parler pour le roman graphique d’une esthétique de la négativité ?

4 – Roman graphique et concept de minorité

Le roman graphique, en favorisant l’expression de l’intériorité, permet d’exprimer le trauma, de montrer le réprimé. En ce sens, il permettrait de rendre visibles des minorités raciales, sexuelles, culturelles, sociales – au sens de classes – (Marjane Satrapi, Gene Luen Yang, Art Spiegelman), qu’il s’agisse des thèmes abordés ou des auteurs qui les prennent en charge. En particulier, on peut se demander si le roman graphique permet aux femmes de s’exprimer davantage qu’à travers le genre « majeur » que serait la BD, très investi par les hommes. Plus largement, on pourrait s’intéresser à l’interaction entre le roman graphique et le concept de minorité défini par Deleuze et Guattari, à la fois comme « un état de fait, c’est-à-dire une situation d’un groupe qui, quel que soit son nombre, est exclu de la majorité » et comme « un devenir dans lequel on s’engage », une « variation [que l’on construit] autour de l’unité de mesure despotique » (in Gilles Deleuze, « Un manifeste de moins », Superpositions, Paris, Éditions de Minuit, 1979, 128-9).

5 – Le roman graphique entre culture populaire et savante

Le roman graphique trouve une partie de ses origines dans la BD. Pour autant, la place prépondérante du dessin fait-elle du roman graphique un avatar de la culture populaire ? La culture savante (la psychanalyse dans l’œuvre de Bechdel, les sciences dans Logicomix: An Epic Search for Truth, la culture viticole dans Les Ignorants, ou encore les rouages diplomatiques de la politique internationale française dans Quai d’Orsay) peut aussi y trouver un lieu d’expression privilégié. Le roman graphique présente en ce sens une hybridité intéressante. Loin d’être un objet d’étude statique, il s’inscrit au cœur de mutations culturelles.

6 – Le marché et l’avenir

Quelles sont les maisons d’édition qui publient des romans graphiques ? Sont-elles spécialisées ? Quel est le marché des romans graphiques ? Son lectorat ? Quelles sont ses évolutions significatives ? Est-ce que l’adaptation en romans graphiques d’œuvres réputées « difficiles » (Shakespeare, Tolkien) deviendra une/la nouvelle façon de faire l’expérience des classiques ? Le roman graphique, en permettant la médiation de discours peu accessibles, n’est-il pas déjà mainstream ?

Modalités

Proposition de communication (300 mots minimum, pour une communication de 15 minutes) à envoyer à Amélie Junqua (ajunqua@gmail.com) et Céline Mansanti (cmansanti@gmail.com)avant le 30 janvier 2014.

Texte complet sur Fabula :

http://www.fabula.org/actualites/journee-d-etudes-sur-le-roman-graphique-amiens-le-5-juin-2014-departement-d-anglais-de-l_58818.php

 

EUGEO 2013 : Géographie et littérature : de la relecture du monde au développement des territoires

Géographie et littérature : de la relecture du monde au développement des territoires

Geography and literature: from world’s review to territories development

 

Dans le cadre de la quatrième conférence des Sociétés de Géographie (EUGEO 2013) qui sera organisée à Rome les 5-7 septembre 2013, nous proposons une session (S15) qui analysera les relations entre géographie et littérature, depuis la dimension épistémologique jusqu’à la perspective aménagiste.
Organizers

Mauricette Fournier, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, CERAMAC – Maison des Sciences de l’Homme (France)
Marina Marengo, University of Siena (Italy)
Rosemberg Muriel, Géographie-Cités, UMR 8504 / CNRS & Univ. Paris 1-Paris 7 (France)

 

[Français] Nous proposons de réfléchir collectivement dans cette session à un champ de recherches ouvert depuis une petite quarantaine d’années, qui tend à se développer depuis les années 90, en Europe comme en d’autres régions du monde : la géographie et la littérature. Ce champ de recherches entre en résonnance avec l’intérêt contemporain des études littéraires qui redécouvrent l’espace dans les œuvres et/ou s’attachent à en produire une cartographie. Il intègre la réflexion critique des sciences sociales et leur questionnement sur les savoirs « hors les murs », en l’occurrence sur les savoirs de l’espace produits hors de la géographie académique. Les dimensions heuristique et pédagogique des travaux géolittéraires, soulignées par maints auteurs, leur dimension épistémologique également, en particulier la réflexion sur les écritures du géographique, font de cette thématique de recherches un champ prometteur.

La conférence européenne des sociétés de géographie apparaît comme le lieu et le moment pertinents pour donner une visibilité à un champ encore peu structuré et pour nouer des liens d’où pourra naître une mise en réseau des chercheurs intéressés à construire un champ géolittéraire. Cette session intitulée « Géographie et littérature : de la relecture du monde au développement des territoires » sera centrées sur les thèmes du voyage (en Europe ou en ville) ou du territoire (envisagé comme espace vécu ou comme espace à développer et valoriser) Les contributions attendues, qu’elles s’inscrivent dans une perspective épistémologique ou aménagiste, viseront à montrer, du point de vue de la discipline, l’intérêt d’une lecture géographique du monde avec la littérature et d’une traduction cartographique du littéraire et du point de vue d’une géographie applicable, l’intérêt, pour les acteurs des territoires, de la valorisation des patrimoines littéraires.

[English] We propose thinking collectively in this session to a research’s field opened since forty years, which tends to develop since the 90s, in Europe as in other regions of the world : the geography and the literature. This research’s field meets the contemporary interest of the literary studies which rediscover the space in the works and/or attempt to produce a mapping. It integrates the critical reflection of social sciences and their questioning on the others knowledges, in this particular case on the knowledges of the space produced outside the academic geography. The dimensions, heuristics and educational, of this works, underlined by many authors, their epistemological dimension also, in particular the reflection on the writings of the “geographical”, make of this researches theme a promising field.

The European conference of the Association of Geographical Societies in Europe appears as the relevant place and moment to give a visibility to a field still little structured and to create links where a networking of the researchers interested can be born to build a field associating geography and literature. The entitled session “Geography and literature: from world’s review to territories development  » will be centered on the themes of the journey (in Europe or in town) or of the territory (envisaged as real-life space or as space to be developed and to value). The expected contributions that they join an epistemological or applicable prospect, will aim at showing, from the point of view of the discipline, the interest of a geographical reading of the world with the literature and a cartographic translation of literary narratives; and from the point of view of an applicable geography, the interest in a valuation of the literary heritages for the actors of territories.

 

Programme
Slot 1            5 septembre 10H30

Sub-title: Lectures sociales et critiques
Chairs: Bertrand LEVY, Muriel ROSEMBERG

Presentation n. 1
Title: L’espace bruxellois au XIXe siècle: une approche littéraire
Author(s): Laurence BROGNIEZ, Tatiana DEBROUX, Christophe LOIR, Jean-Michel DECROLY

Presentation n. 2
Title: Italie Title:  » Cacadou  » ou la colonisation en cage d’osier: de l’Orient à Saint-Malo et retour dans la saga Ces Messieurs de Saint-Malo de Bernard Simiot
Author(s): MARENGO MARINA

Presentation n. 3
Title: Les territoires de la ville en lutte dans les romans du  » printemps érable « . Une réflexion sur la contribution de la géographie littéraire à la géographie critique
Author(s): Pierre-Mathieu LE BEL

Presentation n. 4
Title: France Title: Les Chroniques d’Alexandre Vialatte: une géographie du monde au prisme de l’Auvergne
Author(s): BORDESSOULE Eric, Michel LOMPECH

Presentation n. 5
Title: L’imaginaire géographique et sa littérature, Pour une épistémocritique du développement territorial
Author(s): CANOVA NICOLAS

Slot 2           5 septembre 13H10


Sub-title: Cartographies littéraires
Chairs: Mauricette FOURNIER, Marina MARENGO

Presentation n. 1
Title: Voyage dans le Marseille de Total Kheops (J.-C. Izzo). Essai de cartographie sensible
Author(s): ROSEMBERG MURIEL, TROIN FLORENCE

Presentation n. 2
Title: Mapping European travel in literature: A way to identify geographies of change
Author(s): TUFFERY Christophe, LJUNGBERG Christina

Presentation n. 3

Title: Travel literature: analysis of a spaces located on the margins of the Europe, Iceland
Author(s): RENETEAUD GAELLE

Presentation n. 4
Title: Le Saint-Pétersbourg de Dostoïevski: de l’œuvre au patrimoine
Author(s): GAL Maria

Slot 3         5 septembre 15H10
Sub-title: l’imaginaire géolittéraire comme ressource territoriale
Chairs: Anna MADOEUF, Juan-Manuel TRILLO-SANTAMARIA

Presentation n. 1
Title: Hermann Hesse au Tessin. Espace vécu, représenté, valorisé
Author(s): LEVY Bertrand

Presentation n. 2
Title: La fabrique littéraire de la ville: quand l’Oulipo renouvelle les pratiques d’aménagement urbain
Author(s): MOLINA GERALDINE

Presentation n. 3
Title: Les territoires littéraires du Plateau Mont-Royal (Montréal): parcours urbains, mise en valeur et nostalgies
Author(s): Marie-Laure POULOT

Presentation n. 4
Title: Lieux littéraires et attractivité des territoires: cartographie des maisons d’écrivains en France, premiers enseignements et perspectives
Author(s): BONNIOT MIRLOUP Aurore

Presentation n. 5
Title: Marcher dans les pas des écrivains: l’héritage littéraire comme ressource territoriale
Author(s): FOURNIER Mauricette

Slot 4     6 septembre 8H30
Sub-title: l’espace en récits
Chairs: Pierre-Mathieu LE BEL, Christina LJUNGBERG

Presentation n. 1
Title: D’Istanbul aux confins de l’Europe: voyage en train à friction littéraire (le Crime de l’Orient-Express, Agatha Christie, 1934)
Author(s): MADOEUF ANNA

Presentation n. 2
Title: The territory and the nation in the literature: Galicia and Otero Pedrayo
Author(s): TRILLO-SANTAMARIA Juan-Manuel

Presentation n. 3

Title: Ecrire le jardin, écrire la terre. L’expérience du terrain et les pratiques littéraires dans les couvents féminins post-tridentins
Author(s): Ilona WORONOW

Presentation n. 4
Title: Rethinking the Mediterranean through Geopoetics: A New Acquacentric Approach to Landscape and Mindscape for the Flourishing of « World Literature »
Author(s): Mohammed HASHAS

 

Tous les résumés  : EUGEO 2013 Géographie et littérature RESUMES

Le site :  http://www.eugeo2013.com/component/content/article/77-S15

Appel à communication de l’EHIC sur les sociétés savantes et les explorateurs

Les sociétés et académies savantes

Voyages et voyageurs

Exploration et explorateurs 1600-1900

Colloque organisé à Clermont-Ferrand par Sandhya Patel (EHIC)  les 15 et 16 novembre 2013 dans le cadre des Rendez-vous du Carnet de Voyage

Les propositions de communication ou d’atelier (une page A4) sont à envoyer avant le 30 juin 2013 à sandhya.patel@univ-bpclermont.fr.

Un projet de publication (en anglais) sera soumis à une sélection de maisons d’édition en Grande-Bretagne.

Appel à communication et AFFICHE colloque voyageurs

 

 

 

 

BELGEO : Géographie des guides et récits de voyage

 

Le dernier numéro (3/2012) de la revue BELGEO, désormais en ligne, est consacré à la

Géographie des guides et récits de voyage

 

Au sommaire de ce numéro pluridisciplinaire en dix  contributions, deux articles  de l’équipe LIDO

 

Lien vers le numéro : http://belgeo.revues.org/7132

 

 

 

 

Fichier sans titre